ALSSHOP

Soutiens la recherche contre la SLA

La maladie SLA

SLA est l’abréviation de Sclérose Latérale Amyotrophique
Amyotrophie signifie “la perte du tissu musculaire” (myo=muscle). Sclérose latérale signifie “durcissement des cordons latéraux par lesquels descendent les faisceaux pyramidaux”.

La SLA est une affection neuromusculaire non contagieuse qui peut débuter au niveau de n’importe quel groupe musculaire et dont la cause n’est pas définie avec certitude. Aucun traitement efficace ou méthode préventive n’a encore été mis au point. L’espérance de vie et le rythme de l’évolution de la maladie diffèrent sensiblement d’un patient à l’autre, ce qui rend tout pronostic exact difficile. Cette affection est généralement fatale dans les 2 à 5 années en raison de la paralysie des muscles de la respiration et de la déglutition. Mais l’espérance de vie d’une personne atteinte de la SLA varie fortement.

En 1862, Charcot Jean - Marie (né en 1825 à Paris) utilisait pour la première fois le terme « Sclérose latérale amyotrophique » pour désigner une affection tant du premier que du deuxième neurone moteur. En 1874, Charcot présente la première observation précise du syndrome SLA.

La SLA est une maladie progressive des motoneurones et des voies neuronales dans le tronc cérébral et la moelle épinière. Ni les capacités sensorielles, ni les fonctions sexuelles ne sont affectées. Les facultés mentales peuvent être affectées : près de 50 % des patients restent en pleine possession de leurs moyens. Environ 35 % ont de légers changements cognitifs ou de comportements, qui habituellement ne se constatent que lors de tests ciblés. Environ 15 % des patients présentent une démence fronto-temporale (DFT).

La SLA génère un affaiblissement des extrémités, du système respiratoire et du tronc, ainsi que des muscles de la déglutition et de la parole.

Dans certains pays, la SLA est également appelée la MND: Motor (moteur), Neuron (neurones), Disease (maladie).
En Amérique, l’affection est également connue sous le nom de "Lou Gehrig disease", d’après le joueur de base-ball légendaire qui est décédé suite à la SLA en 1941.

Vous trouvez plus d’information sur la SLA :
le site de la Ligue SLA Belgique asbl
Wikipedia